Sauver les forêts Tropicales grâce au Développement durable—Produits de la Forêt

À propos de mongabay | Aide | Contacter | RSS | Twitter
Page d'accueil    |    Actualités    |    Les forets humides    |    Les poissons tropicaux    |    Photos    |    Pour les enfants     |    Madagascar

Les forêts tropicales: Sauver ce qui reste

Marché de Fruits à Madagascar. (Photo de R. Butler)

LA RECOLTE DE PRODUITS DE FORET DURABLE

Il y a de nombreux produits de la forêt qui peuvent être récoltés de manière renouvelable à petite échelle par les locaux. Bien que les fermiers pauvres doivent encore surmonter leur ignorance au sujet des produits de forêt durables et des difficultés de distribution, la récolte des produits de la forêt sans détruire cette dernière peut être plus rentable à long terme que d'autres alternatives: détruire la forêt tropicale et utiliser le terrain pour des cultures de subsistance pendant quelques années avant de déboiser une nouvelle zone ou vendre le bois (en supposant qu'il n'a pas été coupé récemment) à une entreeprise de bois. Plusieurs études supportent les théories économiques de l'utilisation de forêt durable. Une telle étude menée dans l'Amzonie Péruvienne montra que l'abattage d'une zone de 1 hectare génère 1.000$. Le revenu net annuel généré par la récolte durable de fruits et acoutchouc, après déduction des coûts de ramassage et transport, était estimé à 422$, pour une valeur actuelle de 6.330$ par hectare, en utilisant un taux de remise de 5% (Peters et al. 1989). L'estimation est prudente car uniquement basée sur l'inventaire des matériaux testés commercialement et un marché peu développé. Il est très probable que la section de forêt abrite des espèces qui pourraient être utilisées pour des médicaments, colorants, et pesticides, et qui dont la value commerciale n'a pas encore été établie. Si on inclue la récolte de bois durable dans le plan de gestion, le revenu net actuel de cet hectare de forêt est de 6.820$ (Peters et al. 1989). Il y a plus de chances que les locaux bénéficient de la gestion des forêts pour des produits de forêt secondaire (produits non-boisé de forêt ou NWFPs) à la place de, ou en plus de, la gestion du bois. Une telle utilisation de la forêt dope l'économie locale et offre des bénéfices tangibles à ceux qui vivent dans et autour de la forêt.

MEDICAMENTS

Les médicaments issus des forêts tropicales sont toujours grandement sous-développés et seuls quelques uns pourraient être connus des locaux. Ces médicaments sont issus d'écorce, feuilles, racines et d'autres parties de plantes et peuvent être vendus dans les marchés locaux à d'autres locaux. Les communautés locales ne bénéficient pas beaucoup du revenu des médicaments dérivés des plantes de la forêt tropicale créés par les grosses entreprises pharmaceutiques étrangères à cause du temps et des coûts associés avec le développement du médicament. En plus, une fois que les ingrédients actifs sont isolés d'une plante, le médicament peut être synthétisé en laboratoire. Cependant, dans certains cas les composant actifs sont si complexes ou si coûteux à synthétiser qu'il est plus facile de les collecter dans une forêt naturelle ou les cultiver dans des fermes, ce qui pourrait impliquer directement les petits fermiers.

En savoir davantage sur les médicaments

COLORANTS ALIMENTAIRES

Bien que seuls 10% des colorants alimentaires viennent des de produits de forêt tropicale, les colorants de forêt tropicale pourraient facilement satisfaire une plus grande proportion du marché à un moindre coût économique et environnemental. Les locaux pourraient collecter ces colorants et les vendre dans les marchés locaux et urbains. Cependant, avant que ceci ne soit faisable, un système de distribution correct doit être développé pour ces produits.

NOURRITURE

Cosses de noix du Brésil
Certains produits alimentaires peuvent être ramassés de manière durable pour faire de l'argent. La plupart de ces produits incluent des fruits, des noix, et des assaisonnements. Les noix Américaines Tropicales, telles que les noix de cajou et du Brésil, rapportent jusqu'à 300 millions de dollars de ventes aux seuls US.Nombre de ces produits, en particulier les noix de cajou, ne peuvent être ramassées que dans une forêt fonctionnant parfaitement, et pas en plantations. L'arbre de noix du Brésil est une espèce de canopée qui pousse dans les forêts ayant une canopée complète.

CAOUTCHOUC
La campagne des collecteurs de caoutchouc du Brésil dans les années 80 et l'assassinat de Chico Mendes devinrent une inspiration pour l'utilisation durable de la forêt tropicale et d'autres projets de conservation locaux autour du monde. Les collecteurs de caoutchouc dégagent leur principal revenu, qui est 4 fois plus élevé qu'il ne le serait en ville, de la récolte durable du caoutchouc, des noix du Brésil, les coeurs de palmier, et d'autres produits de la forêt. Ils comprennent que leur subsistence dépend du fonctionnement de l'écosystème de la forêt, et sont entièrement engagés dansla préservation des forêts en tant que systèmes productifs.

L'Histoire du caoutchouc

PRODUITS BOISES SECONDAIRES

Le bois peut être récolté dans les forêts tropicales de manière durable par les locaux. Au Costa Rica, le FUNDECOR (web site) a organisé un programme dans lequel les villageois ramassent des morceaux d'arbre restants et rejetés par les bûcherons professionnels. Ils découpent le bois en [;anches sur place et vendent les produits aux entreprises de meubles. Cette pratique de récupération du bois inutilisé génère 1,1 million de dollars US par an pour les villageois. Autrement, les petits fermiers pourraient suivre l'exemple des Indiens Amuesha du Pérou qui utilisent des techniques d'abattage-déshabillage, une practique qui peut assurer un abattage durable.

AUTRES PRODUITS DE LA FORET

Le rotin, une liane courante de la forêt tropicale, est un produit de forêt non "boisé", ramassé dans les forêts du sud-est de l'Asie, qui génère chaque année 3 milliards de dollars sur un marché global. Il est certainement plus connu pour son utilisation dans la fabrication de meubles. Aujourd'hui le Brésil espère accéder au marché en développant le ramassage de lianes de rotin, d'une manière écologique sûre. Celles-ci peuvent être facilement ramassées par les fermiers pauvres.

Les ramassages de plantes odorantes pour les parfums et assaisonnements, de cosses et graines de décoration, et de fibres pour tisser et faire des cordes peuvent tous offrir des bénéfices aux paysans. Cependant, le concept de ramassage durable des produits de la forêt est important car la surexploitation a été un problème dans le passé. Par exemple, l'odorant arbre de Pau Rosa d'Amazonie est maintenant menacé par le sur-ramassage pour les industries du parfum et des condiments. Ceux qui collectèrent le parfum coupèrent l'arbre entier. Une recherche a montré que le parfum peut être extrait des feuilles et brindilles de l'arbre, et les ramasseurs de Pau Rosa en ont maintenant été averti.

Il existe plusieurs obstacles empêchant le ramassage des NWFPs d'atteindre leur potentiel optimum. Le premier et principal problème est le manque de lois claires au sujet des droits des usagers et de l'accès aux terres de la forêt. Parce que dans de nombreux pays les terres des forêts sont considérées comme une propriété, il va être difficile de surveiller et déterminer qui a des droits d'accès et à quelles ressources. Un autre problème est la gestion du ramassage des NWFP de manière durable sans sur-ramassage. Aujourd'hui, la plupart des produits extraits le sont généralement sans tenir compte de leur durabilité. Un 3ème obstacle à ce système est le manque de distribution adéquate des systèmes permettant d'apporter les biens au marché et un manque général de connaissances des consommateurs pour les produits de la forêt pouvant être ramassé de manière durable. Pour finir, le système de troc traditionnel entre les ramasseurs et les marchants—répandu surtout en Amazonie comme un rejet du boom du caoutchouc—peut être un problème. Avec ce système—dans lequel des produits manufacturés et certains aliments sont avancés aux ramasseurs en échange de la future livraison de produits de la forêt—certains restent pour toujours redevables à leur créditeurs.

Malgré ces préocupations certains pays ont établi un système d'extraction des réserves pour mettre de côté des zones spécifiquement pourla récolte des produits de la forêt. Certains d'entre elles ont été établies dans l'espoir que leurs utilisateurs adopteront des techniques de récoltes durables sous la tutelle et avesc les conseiles des différentes organisation ONG et gouvernementales.

Il est important de réaliser que tandis que le ramassage des NWFPs peut être rémunérateur, de telles pratiques ne peuvent supporter qu'un nombre de personnes limité sur une base durable. Pour pouvoir améliorer les niveaux de vie d'un plus grand nombre de personnes, les réserves d'extraction devraient sans doute être vues comme des sources de revenu supplémentaires pour augmenter leurs recettes issues d'autres activités.


Questions pour résumer:

  • Comment les gens vivant près de la forêt peuvent il gagner leur vie sans déboiser?
  • Donnez des exemples de produits "non-boisés" de la forêt qui peuvent être ramassés de manière durable dana la forêt?
  • Comment le ramassage de produits "non-boisés" de la forêt peut il endommager l'écosystème de la forêt tropicale?




Suite: Eco-Tourisme




À moins qu'où expressément indiqué, tout contenu sur ce site Web ait été écrit par Rhett A. Butler. Ce site Web a été traduit par Doriane A.


Otras paginas:




MONGABAY.COM
Mongabay offre des actualités et des informations sur la faune et l'environnement.

Mongabay.com cherche à éveiller l'intérêt pour la faune des zones sauvages, tout en examinant l'impact sur la conservation et le développement des nouveautés concernant le climat, l'énergie, les technologies, les sciences économiques et les finances.

Sommaire
Page d'accueil
Actualités
Les forets humides
Les poissons
Photos
Pour les enfants
Madagascar
Langues
À propos
Aide
Contacter RSS/XML




Acheter des photos






Page d'accueil | Actualités | Les forets humides | Les poissons tropicaux | Photos | Pour les enfants | Madagascar | À propos de mongabay | Aide | Contacter | RS | Twitter



Copyright Rhett Butler 2009